INGENIERIE PATRIMONIALE - Successions

Ne laissez pas la perte d’un proche ruiner ce que vous avez mis une vie à construire

La perte d’un proche, qu’elle soit prévisible ou inopinée, est toujours une épreuve, ce d’autant qu’elle s’accompagne généralement de décisions lourdes de conséquences à prendre dans un délai relativement court.

Dès lors qu’un bien immobilier fait partie de la succession, il faudra contacter un notaire (en l’absence de patrimoine immobilier, la présence d’un notaire n’est pas obligatoire mais reste fortement conseillée). Le notaire établira alors un certificat d’hérédité afin de permettre aux héritiers d’administrer et de gérer le patrimoine sans attendre le partage.

Les héritiers devront alors s’atteler à la partie la plus fastidieuse de la succession : l’inventaire précis du patrimoine du défunt en n’oubliant pas de mentionner le cas échéant les récompenses et/ou créances entre époux.

Ensuite, il s’agira de déterminer quelles sont les options qui s’offrent aux héritiers.

Faut-il accepter la succession ou non ?

En effet, il est parfois plus intéressant de renoncer à la succession afin de rendre ses propres enfants héritiers directs du défunt…

En présence d’un conjoint survivant, quelle option successorale devra-il exercer ?

Les droits du conjoint survivant varient selon deux critères : la présence d’enfants non communs et l’existence d’une donation entre époux.

AGH Conseil vous accompagne dans cette épreuve afin de la gérer au mieux et de prendre les décisions les plus cohérentes au regard de votre patrimoine. Nous vous assistons pas à pas dans les démarches rendues nécessaires par l'ouverture de la succession mais néanmoins difficiles.

Nous étudierons chaque option afin de vous permettre de faire un choix éclairé qui assura la pérennité de votre patrimoine familial.

Pour toute demande sur les successions, n'hésitez pas à nous contacter.

Suivre @AGHConseil
© Copyright AGH Conseil 2019 - Réalisation : Ben-J Network.